Vallée de Batsurguère

Aspin et les écarts vus depuis le chemin de Berbérust 

Village de Viger

Village d'Ossen
Village Segus
Village d'Omex
La vallée de Batsurguère s'intitulait en 1429 "Batsoriguère", "Batsuriguère" en 1660 et enfin "Batsurguère" au XVIIIème siècle. Les villages d'ASPIN en LAVEDAN - VIGER - OSSEN - SEGUS - OMEX font partie de la Vallée de BATSURGUERE. Cette vallée aux nombreuses  curiosités et promenades part de LOURDES et en tournant autour du Pic du Beout  y revient. De nombreux sentiers de randonnées permettent de gravir le Pic du JER - le Pic du PIBESTE - le Pic du BEOUT. Les nombreux sentiers  balisés et accessibles à  tous  permettent de visiter la vallée sur  près de 35 km. L'histoire humaine de la  Vallée de Batsurguère est fortement liée aux ressources géologiques. Au fil des siècles  la   nature du sol à permis l'installation de tailleurs de pierre et d'ardoisiers. De nombreux sites dans la vallée attestent de leur présence plus ou moins lointaine. Les plus étonnants étant les carrières de sarcophages du BEOUT.
Village d'Aspin 
Village de Viger
     Village d'OSSEN       Village de SEGUS
Village d'OMEX

Vache rouge et taons

Les trois corneilles de "sablé" Lévrier surmonté de faucons

Château argent sommé de trois tours

Bande azur avec trois étoiles d'argent
ASPIN.

"Ets Tabinats". Dès le début du XVIème siècle son existence est mentionnée sur les rôles des vassaux de Bigorre (Aspa, Aspe, Asp, signifiant derrière, en bas, et francisé ensuite par l'adjonction de : in) . Les  pâturages  d'Aspin   propices  à    l'élevage  de  la  race  Lourdaise  pour  les   vaches  laitières  et   les rassemblements bovins créaient dans ce coin une  prolifération  de taons qui se montraient forts agressifs envers les passants et excursionnistes. Le sobriquet d'Ets Tabinats était donc tout trouvé (taouats, tabinas, tans, pour les taons). La  fête locale est le 15 août jour de l'Assomption.

VIGER.

"Ets Mandourrès" fut attribué aux laborieux cultivateurs de pommes de terres et à   leurs champs toujours  cultivés avec soin. Viger peut s'enorgueillir de ses trois corneilles envolées des armoiries des familles de "Pujo d'Espourrins", en effet selon les renseignements recueillis au siècle dernier, les ruines situées à l'entrée du village furent attribuées au château érigé sur cette colline par "Noble Joseph de Pujo", seigneur d'Espourrins et Vicomte des terres de Viger, Lugagnan, Ger-Lourdes. Placée sous le patronage de Saint Martin la paroisse de Viger célèbre donc sa fête le dimanche le plus proche du 11 novembre.

OSSEN.

La commune d'Ossen aurait été fondée entre la fin du  XVème siècle et le XVIème siècle. Un curieux blason qui figure au Grand Armorial de France sous le N° 14 361 Béarn et Bigorre avec la  mention : maintenu en 1687, comparant en 1789, est ainsi décrit :" Ecu d'argent à un lévrier d'or ou de gueule, chassant et surmonté de deux faucons de sable". Si l'on recherche la signification originelle de ce nom on trouve dans le dictionnaire S.Palav: estibe - estibayre - qui semble dire qu'Ossen servait de relais pour les troupeaux transhumant en estives hautes. Le patron de l'église est St.Jacques commémoré le dimanche  le plus proche du 25 juillet.

SEGUS.

L'origine toponymique peut découler de "segu - seguo - segua " ou d'une légende du  XIVème siècle ou  une dizaine d'habitants d'Aspe fuyant les envahisseurs anglais vinrent se réfugier en vallée de Valsoriguère, après avoir construit maisonnette et grange se seraient écriés : "A qui qu'en ségus"( ici nous sommes en  sureté). Il existe deux blasons, le plus ancien "d'or à bande d'azur chargée de 3 étoiles d'argent et addextrée d'un annelet rouge", le deuxième "d'Azur au château d'argent sommé  de trois tours pavillonnées d'azur " qui fut celui d'un Guillaume de Castelnau, seigneur d'Omex, de Ségus et d'Ossen. La fête locale est le 29 juin.

OMEX.

"Dé Batsoriguère". Placés sous le patronage de saint Saturnin, les premiers habitants avaient hérité du cordial et amusant surnom d'Asous, car pour toutes leurs activités ils utilisaient habilement leurs solides et habiles petits ânes. L'origine du blason des seigneurs d'Omex est plus aristocratique car il comporte un écu d'or à la bande d'azur chargée de trois étoiles d'argent et adextrée d'un annelet de gueule. La bande azur aux trois étoiles fait allusion  à leur alliance et  l'anneau rouge à leur valeur guerrière.

Continuer la visite des villages de la vallée de Batsurguère...

Retour tableau commande

Contrats.Prix.